LECTURE

Sans la télé

Vendredi 13 mai 2016 – 18h30
Lecture par l’auteur organisée par Peuple et Culture au Théâtre de l’Œuvre dans le cadre de la manifestation Une semaine avec Guillaume Guéraud

Enfant dans les années 70/80, Guillaume Guéraud n’avait pas la télévision contrairement à ses camarades d’école. A la place, sa mère l’emmenait dans les salles obscures…l’autobiographique d’un cinéphile et le récit d’une adolescence dans les années 80.

Capture d’écran 2016-05-02 à 15.30.48
Sans la télé est paru aux éditions du Rouergue dans la collection DoAdo en 2010.

Les romans de Guillaume Guéraud nous dérangent autant par les sujets que par leur réalisme. Les sujets sont abordés de front, l’écriture efficace et sans complaisance. Le réel est autopsié par l’écrivain. La brutalité de son écriture, les images crues incitent le lecteur à réfléchir. Le cinéma et la littérature de genre (roman noir et science-fiction notamment) imprègnent son univers. On peut deviner les films qui ont inspiré l’écriture et l’histoire de chaque roman. Depuis 1998, il a publié de nombreux livres dont des romans pour la jeunesse et réalise des vidéos-tracts.
Bibliographie récente : Shots (Éditions du Rouergue/la Brune, 2016), Plus de morts que de vivants (Éditions du Rouergue/DoAdo noir, 2015), Baignade surveillée, (Éditions du Rouergue/la Brune, 2014), Anka (Éditions du Rouergue/DoAdo Noir) et Safari dans le lavabo, album (ill. Hélène Georges) en 2013, Je sauve le monde dès que je m’ennuie zig zag (ill. Martin Romero), Sans la télé (Éditions du Rouergue, 2010 ), Je mourrai pas gibier (Éditions du Rouergue, 2006) (Adapté en BD par Alfred – Delcourt 2009)