Chacal, les fables de l'exil / Compagnie Manifeste Rien / Théâtre de l'Œuvre

CHACAL, LA FABLE DE L’EXIL | FEMMES ET RÉSISTANCES

Jeudi 29 et vendredi 30 novembre 20.00
Spectacle tout public, à partir de 8 ans.
Durée : 1 H – Prix libre / reservation@theatre-oeuvre.com

CHACAL, La fable de l’exil d’après Tassadit Yacine (Anthropologue)
Une mise en scène des fables kabyles et de la mythologie berbère par le Collectif Manifeste Rien.

La conteuse est « Settoute », d’abord première Mère du Monde, puis sorcière… Celle-ci fut jadis déchue, ce qui donna aux hommes le prétexte pour dominer les femmes et le monde. D’après elle, nous ne sommes guère différents de nos ancêtres. En ce temps là, les animaux parlaient encore comme vous et moi… le Lion avait le pouvoir ; Chacal était son conseiller ; et le Hérisson avait toujours une ruse qu’il partageait avec ses amis.
Mais Chacal et Hérisson mettent à mal la tyrannie du roi. Ils sont à la fois doux et amers, piquants et soyeux, un peu fille un peu garçon… A travers ces fabuleux récits d’Algérie qui ont traversé les siècles, les montagnes et les mers, nous comprendrons peut-être mieux qui nous sommes et pourquoi nous continuons de nous entre-dévorer.

D’ après l’anthropologue Tassadit Yacine (Chacal ou la ruse des dominés éditions la Découverte) / Avec : Virginie Aimone / Texte et mise en scène : Jérémy Beschon / Musique live : Franck Vrahidès / Lumière : Flore Marvaud & Cyrille Laurent / Ateliers : Marie Beschon (anthropologue) / Coproduction musée national de l’histoire de l’immigration /

Les hommes et les femmes voyagent, mais on oublie que les histoires, elles aussi, voyagent à travers les siècles. En passant les montagnes et les mers, la tradition orale (soit raconter des histoires) a créée un fond commun méditerranéen qui garde la trace de notre Histoire.

————-

À l’intersection entre éducation populaire et création, entre travaux scientifiques et propositions artistiques, le Cycle Mémoriel de Transmission FEMME(s) ET RESISTANCE(s), D’Ici et d’Ailleurs, D’Hier et d’Aujourd’hui propose un hommage aux résistantes. Ces femmes, oubliées par l’Histoire et les mythes nationaux, qui ont résisté aux oppressions, aux régimes autocratiques, à la domination masculine. Ces femmes qui aujourd’hui encore, à travers le monde, doivent résister à ce qu’on veut leur imposer comme emprisonnement ou libération. Ces femmes à qui on veut imposer un modèle de féminité, un modèle de féminisme…

Virginie Aimone, Jeremy Beschon et Tassadit Yacine se sont déjà associés pour l’adaptation théâtrale de La Domination Masculine de Pierre Bourdieu. Leur nouvelle création propose une véritable clef de lecture de nos rapports sociaux et nos structures mentales à partir des fables et des mythes de la société kabyle.

Texte : Jeremy Beschon / d’après Tassadit Yacine-Titouh / Mise en scène : Jeremy Beschon / Comédienne : Virginie Aimone / Musique et son : Franck Vrahidès / Lumière : Flore Marvaud et Cyrille Laurent.

Coproduction Musée d’Histoire de l’Immigration (Paris) /Avec le soutien de la Ville de Marseille, de la DRJSCS, de la DILCRAH et du CGET.

contact & info : manifesterien@gmail.com

Théâtre de l'ŒuvreCHACAL, LA FABLE DE L’EXIL | FEMMES ET RÉSISTANCES