Journée nationale de lutte contre les discriminations (21 mars) Théâtre de l'Œuvre Marseille Dilcrah

JOURNÉE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS | 21 MARS

20 & 21 mars 2018
Projection / Exposition / Animation / Théâtre
Entrée et prix libre

Un évènement proposé en partenariat avec le Théâtre de l’Œuvre, le Théâtre de la mer, ACT, Ancrages, la Fédération des AIL, Mot à Mot et les Têtes de l’Art, et le tissu associatif socioculturel marseillais dans le cadre de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme du 19 au 25 mars 2018 de la DILCRAH #TousUnisContreLaHaine et pour la Journée de lutte contre les discriminations liées à l’origine (21 mars, DILCRAH).
Détails du programme complet avec les lieux partenaires : Facebook Tous égaux, tous différents.

MARDI 20 MARS – SOIRÉE D’OUVERTURE

  • 18.00-19.30 ARTISTES ET DIVERSITÉ EN FRANCE 1900-2017
    Animation musicale « Les sillons de Belsunce » par Damien Taillard de Phocéephone le 20 mars 18.00-19.30, autour de l’exposition Artistes et diversité en France 1900-2017 proposée par Ancrages et produite par l’ACHAC, pour le lancement de la Journée de lutte contre les discriminations liées à l’origine (DILCRAH, 21 mars).
    Prix libre.
  • 20.30 LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
    Duo théâtral. Par la Compagnie Mémoires Vives
    Prix libre. Réservations fortement conseillées: reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

MERCREDI 21 MARS- JOURNÉE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS LIÉES À L’ORIGINE

  • EXPOSITION: ARTISTES ET DIVERSITÉ EN FRANCE 1900-2017 | Ancrages
    10.00-18.00: Visite libre de l’exposition
    10.00 & 14.00 & 16.30 : Visites guidées de l’exposition (45min).
    11.00 & 15.00 : Ateliers de médiation culturelle autour de l’exposition (45min).

    L’accès aux visites guidées se fait sur place sans inscription. Les ateliers de médiation, complémentaires de la visite, se font sur inscription. En dehors de ces créneaux, des médiateurs seront présents et pourront accompagner les visiteurs sur demande.
    Entrée libre. Renseignements et inscription: communication@ancrages.org
  • ATELIERS: COMMENT LUTTER CONTRE LES DISCRIMINATIONS | Mot à Mot
    14.00-15.15 & 15.15-16.30: Atelier « La ligne des privilèges »
    Un jeu de rôle pour identifier les discriminations que l’on vit au quotidien, les privilèges de certaines.
    Comprendre ensemble leurs causes et leurs conséquences, et comment réagir collectivement contre elles.
    14.00-15.15 & 15.15-16.30: Atelier Théâtre image
    Les participants élaborent collectivement une sculpture humaine, qui évoque les discriminations vécues. Puis ils la modifient pour représenter une situation idéale sans discrimination. Les différentes modifications apportées par les participants nous permettent de trouver collectivement comment lutter contre ces oppressions.
    Gratuit. 15 places par atelier. Renseignements et inscriptions: associationmotamot@yahoo.fr
  • 18.00 PROJECTION: MANANA INSHALLAH
    18.00-19.30: Projection documentaire suivie d’un débat.
    Entrée libre
  • 21.00 THÉÂTRE: LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL | Mémoires Vives
    21.00 : Duo théâtral par la Compagnie Mémoires Vives.
    Prix libre. Réservations fortement conseillée: reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL | 20 mars 20.30 & 21 mars 21.00 – Théâtre – Prix libre
Duo théâtral – Création Octobre 2015 – Cie Mémoires Vives
Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.
L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.
Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.
Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?
Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG / Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG / Avec : PAT’ et NINW / Création lumière : Neils DOUCET / Régie Générale et lumière : Felix DOULLAY/ Régie son et vidéo : Benjamin PIAT / Production : Compagnie Mémoires Vives / Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine) / Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU

MOT À MOT | 21 mars 14.00-16.30 – Ateliers – Gratuit
Mot à Mot propose des ateliers qui permettent l’expression des discriminations vécues, puis leur analyse collective à travers l’approfondissement et la recherche de leurs causes et conséquences sur notre quotidien. Il cherche à répondre à deux questions: « comment ne plus subir ces discriminations? », « Comment agir collectivement sur ces dernières? ». Les participants construisent ensemble des réponses individuelles, collectives, à court ou long terme.

MANANA INSHALLAH | 21 mars 18.00 – Projection / Débat – Prix libre
Documentaire, 2015, 45 min.
Melilla, ville européenne sur le continent africain.
Jour et nuit, Illies roule dans la ville. Illies est un chauffeur de taxi marocain en situation irrégulière. Vivant sur le territoire espagnol depuis sa naissance, il n’a pas encore réussi à obtenir les papiers nécessaires afin de régulariser son séjour et de vivre une vie plus sereine.
Aomar, Mohammed, et des centaines de jeunes marocains vivent en se cachant entre les rochers près du port, avec l’illusion de monter un jour sur un bateau qui les emmènerait au continent européen.
Climako, un jeune camerounais, prisonnier de Melilla depuis 5 ans, avait été expulsé du centre de séjour transitoire pour immigrés. Cela fait déjà 7 mois qu’il vit dans un campement improvisé près de ce centre. Prisonnier d’une bureaucratie sordide, il vit dans une grande incertitude perpétuelle.
En suivant ces trois histoires, les auteurs de « Mañana Inshallah » tentent de montrer la situation migratoire à Melilla, exclave espagnole au Maroc et symbole de la politique européenne, dite politique d’« accueil ».
Trailer : http://www.manana-inshallah.net/fr/
La participation libre sera reversée à une association de soutien aux migrants

ARTISTES ET DIVERSITÉ EN FRANCE 1900-2017 | Du 5 au 25 mars – Exposition – Entrée libre / Visites guidées le 21 mars
Exposition conçue et réalisée par le Groupe de recherches de l’ACHAC, et diffusée en partenariat avec Ancrages pour la région de Marseille/PACA.
Inscrit dans le prolongement des deux précédents programmes (Frères d’Armes et Champions de France), le programme Artistes de France, est construit à la fois comme un divertissement pédagogique et un outil pour enseigner l’Histoire de France dans toute sa diversité. Il s’agit d’œuvrer à favoriser le « vivre ensemble » et le partage d’une histoire commune, en s’appuyant sur l’histoire et la culture. Le programme Artistes de France s’inscrit dans une dynamique de valorisation patrimoniale commune en mettant en lumière l’apport, à l’histoire culturelle française, des artistes venus des quatre coins du monde. Ces artistes sont désormais éternels dans nos imaginaires. Ils sont les agents d’une transmission culturelle forte, riche de nos diversités.
Parler des acteurs et chanteurs qui ont fondé la culture française dans toutes ses diversités, c’est faire vivre nos héritages communs et mettre en lumière des exemples de réussite pour la jeunesse de France. C’est faire l’histoire de France. Créateur de sens et facteur de citoyenneté, ce récit, sorti des bobines de l’histoire, prend vie dans le présent et résonne avec le métissage de la France du XXe et XXIe siècles.
Conçue par des historiens sur la thématique des artistes issus des diversités au sein du patrimoine français, cette exposition, éditée en une quinzaine d’exemplaires, sera diffusée dans plusieurs régions françaises (15 villes principales ciblées et des pivots de ce programme), dans le monde scolaire et, bien entendu, dans les territoires où s’exerce tout particulièrement la politique de la ville.

EmmaJOURNÉE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS | 21 MARS