fond5

Article test

L’ association La Paix a été créée en février 1931. Il s’agit d’une des plus anciennes associations marseillaises et son histoire est remarquable à plus d’un titre: au-delà de son aspect culturel, via son théâtre, l’ association La Paix poursuit avant tout une mission historique sociale et caritative auprès de personnes en difficulté.
Son fondateur, immigré, ouvrier italien, a en effet fuit le fascisme italien dans les années 20, et a fondé à Marseille l’ association « spiritualiste et philanthropique SOCIETE LA PAIX » (dénomination initiale). Dans les locaux annexes du premier Théâtre de l’Œuvre créé en 1937 au 3a, rue de Turenne, à Marseille, où l’association avait son siège, étaient donnés des cours totalement gratuits de toutes les matières scolaires classiques, ainsi que des formations de couture, de chant et de théâtre, et de ce que l’on appellerait aujourd’hui « économie et vie pratique », de la cuisine à la gestion de budget.
Le théâtre servait d’appui financier à l’association pour ses actions philanthropiques et des filiales furent fondées à Aix-en Provence, à Casablanca en 1938, et à Nice.
Pendant la guerre de 1939-1945, des réfugiés venus de toute l’Europe, des résistants et des victimes de persécutions furent hébergés et nourris dans les locaux de la rue de Turenne. Des millions de repas furent servis, et plus de 1000 familles furent hébergées chaque année de guerre.
L’ association comptera jusqu’à 800 membres ; son fondateur sera décoré de la Croix de Guerre et de la Médaille de la Résistance. Le premier théâtre de l’Œuvre a été détruit pour laisser place à l’arrivée de l’autoroute Nord, à la Porte d’Aix.
Dans les années 50, l’association La Paix emménage dans une vieille remise des Nouvelles Galeries, endommagée par l’incendie de 1938 et restée en l’état. Dans un esprit de compagnonnage participatif, les adhérents d’alors restaurent l’immeuble de la rue Mission de France et créent, dans la rue perpendiculaire (la rue Thubaneau, ayant vocation à devenir la rue des Arts), un deuxième Théâtre de l’Œuvre. Le sous-sol (comprenant les loges) sera creusé dans la terre même de cette parcelle attenante (situé rue Mission de France, ce deuxième théâtre de l’Œuvre est inauguré le 25 février 1965).Le théâtre est actuellement en travaux pour une mise en conformité aux normes incendie et handicapé.
Cette cessation temporaire d’activité a conduit l’association à se questionner sur son devenir, à envisager de nouveaux partenariats et à concevoir un nouveau projet nommé « Toit-Théâtre de l’Œuvre ». Il prévoit de regrouper en un même lieu, l’actuelle salle de spectacles, une résidence d’artistes, des activités associatives et de l’hébergement social pour personnes issues de la précarité, qui trouveraient là une voie de sociabilisation.
biancadianeArticle test